Mon gilet Monceau façon veste indienne

gilet monceau veste indienne
Salut, salut !
Je suis une ultra-débutante en couture. J’ai touché une machine à coudre pour la première fois cet été. Mes gestes sont encore très hésitants, mes coutures jamais complètement droites, et je réalise en 8h des patrons qui ne devraient pas en prendre plus de 3. Mais peu importe, je persévère. La couture pour moi, c’est une nouvelle manière d’être créative et de construire des choses avec mes mains. C’est également une façon de me renouer avec une consommation plus raisonnée et durable en matière de fringues. Je ne consomme plus, je crée et je fabrique…

 

Bref, je suis loin d’être une championne de la couture, mes créations sont loin d’être parfaites, et pourtant j’en suis fière. Donc voilà, je voulais vous présenter mon dernier bébé !

Un gilet Monceau transformé en veste

Quand j’ai démarré la couture, mon objectif était clairement de me faire mes fringues, donc j’ai attaqué rapidement par des patrons de vêtements abordables pour des débutants. Parmi ces patrons, il y a le gilet Monceau de Cozy Little Wold.

En surfant sur la blogosphère couture on se rend compte que ce patron est réellement un indispensable. Il est déclinable à l’infini et franchement parfait pour cette période de mi-saison !
Alors pour tout vous dire, j’ai tenté une 1ère version de ce patron. Je ne l’ai jamais finie et le tissu est parti à la poubelle. En fait au départ, le gilet Monceau est fait pour être cousu dans un tissu extensible type jersey. Je n’avais jamais cousu de jersey de ma vie, je suis allée un peu vite et j’ai monté des pièces à l’envers. Le jersey est impossible à découdre proprement, donc j’ai préféré arrêter les frais !
Hors de question de baisser les bras, la couture c’est comme une chute de cheval : j’ai planté mon gilet Monceau ? Je refais un gilet Monceau !!!
Cette fois j’ai opté pour un tout autre tissu et un tout autre look. J’ai transformé mon gilet en veste avec un superbe jacquard de Mondial Tissus !

Les points de difficulté

Comme je le disais, je suis débutante, donc j’ai quand même rencontré quelques difficultés :
  • Les explications du livret sont quand même un peu succintes. Quand on démarre, on n’a pas forcément de base sur le montage d’un vêtement et certaines étapes sont trop peu détaillées pour moi. Niveau montage des parementures sur la veste par exemple, ce n’était pas très clair. C’est bien pour cette raison que je les ai montées à l’envers pour ma 1ère version. Bon et aussi parce que j’ai tendance à aller un peu vite…
    Une série de vidéo existe pour expliquer pas-à-pas ce patron, mais elle est incomplète. Il manque plusieurs étapes, c’est dommage. Le point positif c’est que mes prochaines versions seront beaucoup plus simples à monter !
  • J’ai un peu galéré avec les ourlets de manière générale : mes manches sont un poil courtes, et en bas de la veste, il aurait été mieux de rentrer l’ourlet dans la parementure pour un fini plus propre, mais ce n’est pas ce qui est proposé dans le patron (ou alors je n’ai rien compris).
  • J’ai opté pour une parementure gansée de biais pour une plus jolie finition. Les arrondis n’ont pas été simples à faire, mais bon, je ne m’en suis pas trop mal sortie je crois.
  • Enfin, j’ai opté pour un ourlet invisible à la main. Je trouve ça beaucoup plus élégant pour une veste. Mais bon, c’est la 1ère fois que je faisais un ourlet invisible, du coup c’est loin d’être nickel à l’intérieur de la veste.
Cela dit, je suis assez contente du résultat, je pense beaucoup porter cette veste !

Ma version de la veste Monceau : le résultat

 
Et ben je suis assez contente de cette version. Clairement, elle est loin d’être parfaite, mais j’aime vraiment le tissu et le côté assez structuré de la veste. Elle sera portée sans aucun doute.
Le tissu vient de chez Mondial Tissus. J’ai réussi à faire rentrer le patron dans 1,10m, ce qui est top puisque ça va me permettre de faire une jupe avec le reste de tissu. Il y a beaucoup de tissus en jacquard très sympas chez Mondial Tissus. Clairement ce n’est pas donné, mais je voulais une veste vraiment déclinable, je suis donc super contente !
Je fais normalement du 36 et j’ai coupé cette veste en 38. En effet, le patron du gilet Monceau est fait pour du tissu extensible. Vu que mon jacquard ne l’est pas du tout, j’ai préféré choisir la taille supérieure pour ne pas être trop étriquée. Hormis les manches qui auraient peut-être mérité 1 ou 2 cm de plus, la taille est plutôt réussie.

 

Coût 
1,10m de tissu (Mondial Tissu) x 19,99€ = 21,99€
1m de biais : 0,59€
Patron PDF Cozy Little World: 4€
Coût total : 26,58€

Et le prochain gilet Monceau ?

Je vais probablement avoir envie de m’attaquer à un nouveau patron, mais il est certain que je vais rapidement revenir à ce gilet Monceau. J’ai un jersey matelassé France Duval Stalla couleur Brume qui sera parfait et qui ne demande qu’à être cousu ! Mais bon, j’avoue que vu le prix, et vu l’échec de ma 1ère tentative avec du jersey, j’hésite un peu !
Mais pour l’instant, je tente d’apprendre à tricoter. Franchement c’est vraiment pas gagné !
Et vous, vous l’avez déjà testé ce fameux gilet Monceau ?