Mes lectures du moment #2

Les délices de Tokyo

Salut, salut !

 

Je reviens avec le 2e numéro de mes lectures du moment !

Fonelle est amoureuse – Sophie Fontanel ♥︎♥︎♥︎♥︎

#Email
Fonelle est amoureuse
Alors Sophie Fontanel, je ne la connaissais pas vraiment. Je me rappelle de l’avoir vue à la télé, je me rappelle des débats qui ont eu lieu quand elle a “osé” se pointer avec les cheveux blancs, non teints. Mais pas plus. Et au cours du même mois, 2 rencontres m’ont amenée vers elle et m’ont donné tellement envie d’en voir plus. Je suis tombée sur ce livre dans les sélections du mois de ma bibliothèque. Et en plus, Lauren Bastide l’a interviewée dans l’excellent Podcast La poudre (si vous ne connaissez pas, précipitez-vous sur ce podcast d’entretiens avec des femmes d’exception).

Le Pitch

” J’ai passé la soirée avec un type sensationnel, un homme merveilleux, avec une grâce insensée, des manières de léopard, des omoplates divines sur lesquelles il fait reposer le parfait équilibre de son sublime port de tête, une élégance à côté de laquelle le prince Charles est un représentant en coupe-choux ” Jeune femme sexy, chic, drôle, imaginative et attachante, Fonelle est une séductrice invétérée. Mais Félicien, un physicien, la bouleverse : elle est amoureuse ! Bianca, Domino, Otto et les autres suivent par mail les rebondissements de son histoire et lui donnent des conseils… plus ou moins judicieux. Mais tant de perfection fera-t-elle fuir Félicien ? Humour, suspense et quiproquos sont les ingrédients de cette histoire d’amour moderne !

 Mon avis

Ce livre se présente sous la forme d’échanges d’emails entre l’héroïne, Fonelle, et ses amis et plus partculièrement Bianca, sa meilleure amie. On y suit une héroïne complètement frappadingue mais évidemment attachante. Et malgré la forme “email”, l’écriture est d’une richesse incroyable. J’ai beaucoup aimé cet OVNI très rafraîchissant, qui se lit vite mais est extrêmement drôle et plein de vie.
Et vraiment, je vais rapidement tenter un “vrai” roman de cette personne étonnante qu’est Sophie Fontanel.
 

Ma vie en mieux – Gretchen Rubin ♥︎♥︎♥︎

#Dvpt perso

Bon, on va passer sur la traduction du titre du bouquin qui est franchement tout pourri.
Gretchen Rubin est une papesse du développement personnel aux USA, et dans ce livre, elle se penche sur l’importance des habitudes dans notre quotidien et nous donne des clés pour se construire des routines qui nous mèneront à la paix et au succès.

Le Pitch

” Vous voulez vivre mieux ? être plus heureux ? mieux ajusté à vos valeurs et à vos envies ? plus disponible pour vos proches ? Alors commencez par changer vos habitudes. 40% de notre vie quotidienne est faite d’habitudes. Changez vos habitudes, et vous changerez de vie. C’est merveilleusement simple, n’est-ce pas ? Alors pourquoi n’y arrivons-nous pas ? Pourquoi buttons-nous tous sur ces bonnes résolutions du Nouvel An tenues moins d’une semaine ? Parce que changer d’habitudes demande avant tout de bien se connaître et aussi une solide méthode : celle de la psychologue Gretchen Rubin, qui a prouvé ses bienfaits et a déjà aidé deux millions de personnes à changer. “

 Mon avis

Je suis bon public en matière de livres de développement personnel. Je les aime parce qu’ils me donnent un coup de boost, même si ce n’est pas toujours facile d’appliquer leurs préceptes.

Ce que j’ai particulièrement dans le livre de Gretchen Rubin, c’est qu’elle donne des clefs pour mieux se connaître soi-même et adapte ses stratégies de constitution de nouvelle habitude au profil de chacun.
Son livre est truffé d’anecdotes personnelles qui ne sont pas toujours hyper intéressantes mais qui ont le mérite d’illustrer ses conseils et de montrer que chacun réagit différemment. Il faut donc d’abord comprendre comment on fonctionne pour adopter les bonnes stratégies qui mèneront à un changement positif et durable.

Les Délices de Tokyo ♥︎♥︎♥︎

#Gourmandise
J’ai découvert ce livre grâce à Victoria du blog Mango&Salt, qui l’a mis dans la sélection de son club de lecture. Je ne me serais jamais dirigée naturellement vers ce livre, je dois être honnête. Ca a donc été l’occasion de lire quelque chose de différent.

Le Pitch

Les délices de Tokyo
” «  Écouter la voix des haricots  »  : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager.
Magnifiquement adapté à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel  : un régal. “
 

Mon avis

Ce livre se lit très vite et très facilement. Il est léger, délicat, poétique et doux, comme le Japon finalement. Il m’a aussi fait découvrir certains côtés du Japon et de son histoire que je ne connaissais pas (je suis allée plusieurs fois au Japon et je suis fascinée par ce pays).
Bref, une belle pause dans mes lectures habituelles.

 

Cadavre Exquis – Pénélope Bagieu ♥︎♥︎♥︎

#BD
Je continue mon exploration de l’oeuvre de Pénélope Bagieu !
De temps en temps j’aime bien lire une BD. Ca me permet de faire le lien entre 2 lectures plus conséquentes.

Cadavre exquisLe Pitch

” J’ai passé la soirée avec un type sensationnel, un homme merveilleux, avec une grâce insensée, des manières de léopard, des omoplates divines sur lesquelles il fait reposer le parfait équilibre de son sublime port de tête, une élégance à côté de laquelle le prince Charles est un représentant en coupe-choux ” Jeune femme sexy, chic, drôle, imaginative et attachante, Fonelle est une séductrice invétérée. Mais Félicien, un physicien, la bouleverse : elle est amoureuse ! Bianca, Domino, Otto et les autres suivent par mail les rebondissements de son histoire et lui donnent des conseils… plus ou moins judicieux. Mais tant de perfection fera-t-elle fuir Félicien ? Humour, suspense et quiproquos sont les ingrédients de cette histoire d’amour moderne !


Mon avis

J’aime bien Pénélope Bagieu pour ses illustrations très douces et accessibles. Ici on est sur une histoire bien différente des tribulations de Joséphine, mais j’ai bien aimé. Ca m’a même fait me poser quelques questions sur ma propre relation amoureuse !

 

Maus – Art Spiegelman ♥︎♥︎♥︎♥︎

#Shoah

Maus

Je découvre à peine le monde de la BD. Pour être sincère je n’y connais rien du tout. Alors pour trouver des idées d’albums à lire, je m’inspire très fortement des TOP de Senscritique (vous pouvez me retrouver ici). Les 2 tomes de Maus, d’Art Spiegelman y sont très très bien classés. Comme l’intégrale était dispo dans ma bibliothèque, je les ai empruntés.

 

Le Pitch

” Récompensé par le prix Pulitzer, Maus nous conte l’histoire de Vladek Spiegelman, rescapé de l’Europe d’Hitler, et de son fils, un dessinateur de bandes dessinées confronté au récit de son père. Au témoignage bouleversant de Vladek se mêle un portrait de la relation tendue que l’auteur entretient avec son père vieillissant.”
 

Mon avis

Avec des illustrations simples, en noir et blanc, Art Spiegelman retrace la vie de son père, rescapé des massacres de la Shoah et des camps. Il montre aussi les difficultés de sa relation avec son père vieilli.
Pour écrire cette histoire difficile et prendre de la distance, Spiegelman dessine les acteurs de cette histoire douloureuse avec des visages d’animaux. Les Juifs sont ainsi des souris, d’où le titre de Maus.
Cette astuce permet de lire et de comprendre de façon plus lègère toute l’horreur de cette période. Une très grande BD…

Focus sur la poudre d’ortie piquante

poudre-ortie

Salut, salut !

Je n’ai pas encire eu l’occasion d’en parler ici, mais je suis une grande adepte des cosmétiques maison. Utilisatrice de produits bio et naturels depuis très longtemps, j’aime aussi faire mes propres produits. C’est plus économique, plus écologique et ça me permet de contrôler la composition de mes produits de beauté.
Je voulais vous faire un focus sur un produit pas forcément très connu, mais que j’utilise très souvent : la poudre d’ortie piquante.

  1. Les propriétés de la poudre d’ortie piquante

    Quand on pense à l’ortie, on pense à la douleur. Qui ne s’est pas déjà fait piquer par une ortie ? Qui n’a pas subi ces démangeaisons infernales ?
    Mais paradoxalement, si le contact avec l’ortie peut générer des irritations, l’utilisation de sa poudre a un fort pouvoir apaisant pour la peau.

    L’ortie est riche en silice, en vitamines et minéraux et a de nombreux bienfaits.

    Pour la peau

    Comme je le disais, la poudre d’ortie permet d’apaiser les démangeaisons, les irritations de votre peau. Elle est aussi très bénéfique dans le traitement des peaux à imperfections (acné) mais aussi du psoriasis ou de l’eczema.

    Pour les cheveux

    cheveux-poudre-ortie Perso, c’est surtout pour mes cheveux que j’utilise l’ortie. En effet, j’ai des problèmes de pellicule, de cuir chevelu irrité et de chute de cheveux et l’ortie est géniale pour lutter contre ces problèmes.
    En effet, l’ortie permet de :

    – tonifier le cuir chevelu
    – lutte contre la chute de cheveux
    – prévenir et traiter les pellicules
    – réparer les cheveux cassants

    Je trouve également qu’elle rend les cheveux souples et brillants. Si vous êtes blondes, il faut faire attention (en fonction de son utilisation) car elle peut avoir tendance un peu à brunir les cheveux.

     

    Pour les ongles :

    La poudre d’ortie est super indiquée pour renforcer les ongles mous, cassants, ou qui se dédoublent.

  2. La poudre d’orties, où ça se trouve ?

    En bonne flemmarde, je trouve ma poudre d’ortie sur le Web, ici, ici ou .
    Vous pouvez également en trouver dans les magasins bio.
    Et pour les plus courageux, vous pouvez-même la faire vous même à partir de la plante (recette dispo sur Youtube ici).

  3. Les recettes à base de poudre d’orties

    Je vous ai préparé 3 petites recettes que j’utilise régulièrement.

Shampoing solide antipelliculaire :

Ingrédients

60g de tensioactif SCI
5g de poudre de Shikakai
5g de poudre d’ortie piquante
10g d’eau ou d’hydrolat. J’ai choisi l’hydrolat de cèdre d’atlas, efficace contre les pellicules. 
20g d’huile végétale. J’ai choisi l’huile d’amande douce, que j’avais en stock et qui est efficace aussi contre les pellicules. Pour une action encore plus ciblée, vous pouvez choisir l’huile végétale de chaumulgra.
15 à 20 gouttes d’huile essentielles. J’ai fait un cocktail d’HE de cèdre d’Atlas, palmarosa et tea tree, qui sont indiquées pour le traitement des pellicules.

Recette :

– faire chauffer au bain-marie le tensioactif + l’eau ou l’hydrolat. Bien mélanger jusqu’à avoir une pâte bien homogène
– Ajouter les huiles végétales jusqu’à obtenir une pâte consistante
– Rajouter les poudres en mélangeant bien
– Hors du feu, rajouter les huiles essentielles et mélanger
– Mettre le tout dans un moule et laisser sécher 24h avant démoulage. Garder à l’abri de l’humidité.

Utilisation

Le shampooing solide s’utilise très simplement sous la douche: passer le sur cheveux humides pour faire mousser et lavez-vous les cheveux normalement.

Masque purifiant à l’ortie (pour les peaux grasses ou mixtes, à tendance acnéique)

Ingrédients

2 CàSoupe de poudre d’orties piquante
Eau minérale
3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

Recette

– Mélanger la poudre d’ortie avec l’eau minérale jusqu’à obtenir une pâte de consistance moyenne (qui s’étale bien sur la peau, mais n’est pas trop liquide)
– Rajouter les huiles essentielles
– Laisser reposer sur le visage pendant 15 min. avant de rincer

Shampooing sec à l’ortie

Ce shampooing sec permet d’espacer les shampooings traditionnels. Comme je l’indiquais plus haut, ce shampooing sera plus adapté aux cheveux châtains ou bruns.

poudre-ortie-piquante

Ingrédients

30g d’arrow root ou de fécule de maïs
230 g de poudre d’ortie
10 gouttes d’huile essentielle de citron

L’arrow root permet d’absorber l’excès de sébum (qui cause l’aspect “cheveux gras”) et rend les cheveux doux et soyeux. L’huile essentielle de citron favorise la brillance.

Recette

– Mélanger les poudres dans un bol
– Ajouter les huiles essentielles
– Stocker dans un récipient, dans un ancien packaging de poudre libre par exemple pour profiter du tamis

Utilisation

– Répartir le shampooing sec sur les cheveux
– Masser les racines
– Laisser poser 5 minutes
– Brosser les cheveux, tête en bas, pour enlever la poudre.

 

Dans mes oreilles #1 -Orelsan & Joey BadAss

Salut salut !

La musique m’accompagne tout le temps. Le matin quand je me prépare, la journée quand je bosse, le soir quand je cuisine ou quand je lis un bon bouquin. Je vous ferai donc régulièrement part de mes coups de coeur du moment.

Ce 1er numéro est clairement placé sous le signe du Hip Hop !

1. OrelSan – La fête est finie

J’aime bien OrelSan depuis un moment déjà. Je ne m’appesantirai pas sur ses scandales passés, notamment avec sa chanson Sale Pute, tout simplement parce que je ne sais pas vraiment quoi en penser.
Mais j’avais déjà beaucoup apprécié son dernier album Le chant des Sirènes, avec l’excellentissime Suicide Social.

    1. C’est noir, violent, ça fait presque du mal d’écouter cette chanson tellement elle est forte et vraie… Et en général, les textes d’OrelSan ne sont pas agréables. Du tout. Mais ils font réfléchir.Donc voilà, OrelSan a sorti son dernier album, la Fête est finie. Et si j’écoute très peu de rap français, parce que je n’aime pas les flows et que je trouve souvent les textes pathétiques et la musique très faiblarde, ben je continue à aimer OrelSan. Je n’aime pas tous les titres de l’album, mais certains sont de vraies pépites, comme San, Quand est-ce que ça s’arrête… Les featurings sont aussi excellents: OrelSan accueille Stromae ou Nekfeu sur son album, ou encore Ibeyi pour le génial Notes pour plus tard. Bref, si vous n’avez pas écouté, je vous le conseille.

2. Joey Badass

Là on revient à mes amours plus “classiques”. Toujours du hip hop, mais du hip hop US, avec Joey BadA$$ et son ALL-AMERIKKKAN BADA$$.
On est dans du hip-hop qui tire sérieusement sur le funk et la soul, on est dans du hip-hop un peu old-school, on est dans du hip-hop très très musical et c’est tout ce que j’aime. Probablement que c’est trop musical pour les vrais fans de rap, mais perso c’est ce que j’aime, et je trouve cet album très très réussi. De nombreux morceaux me font penser à Outkast, que j’adorais, Joey Bada$$ les a même samplés sur le titre Devastated !

Cet album est un bijou : tous les morceaux sont au top. Les instrus sont impeccables, le flow de Joey Bada$$ dévastateur, les paroles sont engagées et militantes mais pas gangsta. Je me passe cet album en boucle depuis sa découverte.

Donc si vous aimez le rap, foncez.


Bon pour la petite histoire Joey Bada$$ c’est le rappeur qui s’est vanté de regarder une éclipse solaire sans lunettes de protection et qui s’est ensuite plaint de problèmes de vision ! Merci Joey pour cette bonne blague et pour ce bon album !

Mes lectures du moment #1

mes lectures du moment #1
Salut !
Lire est une façon rapide et efficace pour apprendre et ouvrir notre esprit à de nouvelles choses. Je ne lis malheureusement pas autant que ce que je le souhaiterais, mais j’essaie de me ménager du temps pour me plonger dans un bon bouquin. Je lis des ouvrages très très variés : des romans classiques ou contemporains, des polars, des livres de développement personnel ou d’actualité, des ouvrages professionnels… Il m’arrive même de lire 2 types de livres en même temps: un roman pour le soir et un bouquin plus sérieux le reste du temps.
Dans mes revues de lecture vous trouverez donc des “critiques” de bouquins complètement différents. Allez, on démarre ?

Le Prédicateur- Camille Läckberg ♥︎♥︎♥︎

#Polar

le Prédicateur

Parmi les innombrables défis que j’essaie de me fixer, il y a notamment celui de lire un livre par pays. Alors évidemment ça va me prendre une vie, mais voilà, la case Suède est cochée !

Le Pitch

Le Prédicateur est le 2eme livre de Camilla Läckberg. On suit  Patrik Hedstrôm, le héros récurrent de l’autrice (avec sa femme Erika Falck) dans une enquête au sein d’une famille un peu mystérieuse, suite à la découverte de plusieurs cadavres.

Mon avis 

J’ai bien aimé ce livre, clairement le suspens était bien mené, après je ne l’ai pas trouvé exceptionnel. C’est un bon polar, mais je pense que je lirai d’autres romans de cette autrice pour me faire vraiment un avis. Dans la catégorie Polar Scandinave, je préfère les romans de Judi Adler Olssen par exemple…
 

 

Le makestorming: le guide du corporate hacking ♥︎♥︎♥︎♥︎

#Pro

On est dans un registre bien différent ! Je bosse dans le marketing stratégique dans une entreprise “old-school” et l’un de mes objectifs est de libérer un peu l’organisation pour être un peu plus créatif et efficaces au quotidien. Ce bouquin est un outil super intéressant pour impulser une nouvelle manière de travailler. Clairement ça n’intéressera pas tout le monde…
Makestorming guide du Corporate Hacking

Le Pitch

Ils sont toujours plus nombreux à reprendre leur travail en main sans attendre que le changement vienne d’en “haut”. Ils se proclament Corporate hackers. Découvrez les histoires inspirantes de ces héros du quotidien et rejoignez le mouvement du Corporate Hacking.”

Mon avis 

La lecture de ce livre est vraiment motivante et m’a montré que finalement mon désir d’ouverture s’inscrit dans une tendance globale de nos générations. Il donne également des outils directement utilisables au quotidien.

 

S’organiser pour réussir / Getting Things done de David Allen ♥︎♥︎

#Développementpersonnel #Audible

 
Je teste l’application Audible (3 mois d’essai gratuit si vous êtes abonné Amazon Prime). Le 1er bouquin que j’ai téléchargé et écouté est cette bible de la productivité et de l’organisation personnelle. Ce n’est pas forcément glamour, mais j’avais envie de lire ce bouquin depuis longtemps afin de voir s’il allait m’aider à lutter contre ma procrastination chronique.

Le Pitch

”  Vous croulez sous vos listes de tâches au travail et à la maison ? La méthode GTD (Getting Things Done, d’après le titre américain du livre) ou l’art de l’efficacité sans le stress est une méthode qui permet d’accroître vos capacités d’organisation, votre efficacité et votre créativité sans multiplier vos efforts.”

 Mon avis 

Franchement, je sais que ce bouquin est une bible de l’organisation, mais j’ai trouvé le système trop compliqué et peu applicable pour moi. Je pense qu’avoir en plus écouté ce livre plutôt que de l’avoir lu n’a pas simplifié le processus. En tous cas, il y a évidemment des idées et concepts intéressants dans ce livre, mais quand on n’est pas quelqu’un de naturellement organisé, la méthode est trop complexe : j’ai du mal à me tenir à un système de classement unique, donc les dizaines de catégories diverses et variées proposées par David Allen ne me conviennent pas du tout.

 

Le Bar à soupes ♥︎♥︎♥︎♥︎

#Cuisine
bar à soupes

J’adoooore manger. Donc je fais la cuisine. l’hiver arrive et j’adore me faire de bonnes soupes n hiver. Je trouve que ça réchauffe, c’est agréable, c’est bon, nourrissant et sain. Donc j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque afin d’avoir de nouvelles idees et de sortir de mes sempiternels veloutés au potiron ou à la courgette.

Le Pitch

Bien chaude au cœur de l’hiver, glacée au plus chaud de l’été… Quoi de plus réconfortant qu’une bonne soupe ? Que vous soyez amateur de verdures, fan de potiron, mordu de carottes, amoureux des tomates, dingue des légumes secs ou encore que vous ne juriez que par les vertus des bouillons ou des bonnes grosses soupes nourrissantes, vous trouverez votre bonheur parmi les quelque 90 recettes de ce livre.”

Mon avis 

Les recettes sont simplissimes (bon en même temps, ce sont des soupes, du coup c’est bien normal). Beaucoup de soupes ont la même base, mais le livre propose de nombreuses variations. Par exemple, le velouté de potiron peut s’accompagner de coriandre, ou de mozza, ou de bacon, ou d’échalotes… Bref, ces recettes vont me suivre tout l’hiver je pense.

 

Revival- Stephen King ♥︎♥︎♥︎

#SF

revival
Quand j’étais ado, j’ai lu des dizaines de livres de Stephen King. Particulièrement les classiques comme Ca, Christine… Lors d’un de mes passages à la bibliothèque, je me suis dit que j’allais renouer avec cet auteur de ma jeunesse et mon choix s’est porté sur revival.

Le Pitch

“Il a suffi de quelques jours au charismatique révérend Charles Jacobs pour ensorceler les habitants de Harlow, dans le Maine. Et plus que tout autre, le petit Jamie. Car l’homme et l’enfant ont une passion commune : l’électricité.
Trente ans plus tard, Jamie est un guitariste de rock rongé par l’alcool et la drogue. Il va croiser à nouveau le chemin de Jacobs, et découvrir que le mot « renaissance » peut avoir plus d’un sens.
Addiction, fanatisme, expérimentations scientifiques… Un roman électrique sur ce qui se cache de l’autre côté du miroir. Hommage à Edgar Allan Poe, Nathaniel Hawthorne et Lovecraft, un King d’anthologie.”
 

Mon avis 

Ce livre est très différent de ce que j’avais pu lire de Stephen King jusqu’ici : on est plus dans le registre mystique que dans l’horreur. Clairement, ce livre ne fait pas peur. Après, on retrouve l’habileté de Stephen King : la description si juste de l’enfance mais aussi de l’évolution des hommes au cours de la vie, l’écriture facile et haletante qui nous donne toujours envie de connaître de la suite. Et puis on retrouve toujours cette incarnation du Mal, parfois si difficile à comprendre et appréhender.
Bref, pas le meilleur Stephen King à mon sens (en même temps, il faudrait peut-être que je relise les anciens afin de m’assurer que mes goûts n’ont pas changé). Je me suis quand même régalée de le lire lors de ces dernières soirées d’automne.

 

Joséphine 1 – 2 -3 – Pénélope Bagieu ♥︎♥︎♥︎

#BD

Je ne lis jamais de BD et j’ai envie de m’y mettre. J’ai démarré par la série Joséphine de l’excellente Pénélope Bagieu.

Le Pitch (du 1er tome)

“Joséphine a « la trentaine », n’est pas mariée, n’a pas d’enfant, mais elle a un chat. Elle est blonde et menue (du haut en tout cas), et un jour elle se mettra au sport. Elle travaille dans un bureau avec plein de gens qui ne connaissent pas son nom, mais remarquent ses achats compulsifs. Elle se fait harceler par sa gardienne, ses parents ne sont vraiment pas des cadeaux, sa soeur parfaite lui donne des leçons de vie, mais heureusement il y a Rose et Cyril, ses meilleurs amis, toujours solidaires et attentifs à ses malheurs. Finalement, il ne lui manque pas grandchose, à part peut-être l’homme idéal, pour pouvoir faire des courses pour deux, imaginer des soirées torrides et partir en week-end romantique. En attendant, elle pleure devant des fi lms à l’eau de rose et suit une psychanalyse avec son esthéticienne !”
 

Mon avis  

Une lecture rapide et sympa quand on a envie de quelque chose de pas prise de tête. Je ne pense pas que j’en garderai des souvenirs incroyables, mais c’est quand même très divertissant. J’ai très envie de lire d’autres BD de Pénélope Bagieu : la série Culottées par exemple.

 

 

Pour suivre mes lectures, vous pouvez me suivre sur Goodreads. Pour avoir une idée plus large de ma consommation culturelle, ça se passe sur Senscritique !

Mon Tag Séries

Tag Séries
Hello !
Une fois n’est pas coutume, Victoria du blog Mango and Salt m’a inspirée avec son tag séries ! Je suis une inconditionnelle de séries, je regarde assez peu de films, en revanche je suis pas mal de séries différentes.
L’offre est vraiment pléthorique maintenant, du coup c’est un peu obligatoire pour moi d’arriver à trier et ne regarder que les séries qui me plaisent vraiment. J’abandonne donc sans trop d’états d’âme les séries qui ne me passionnent pas ou celles qui deviennent moins bonnes avec le temps.

Alors, voilà mes réponses au Tag Séries  :

1. Ta série favorite de tous les temps

Breaking Bad

Breaking Bad. Je vénère cette série. J’aime sa noirceur, l’évolution des personnages qui révèlent des facettes différentes au fil du temps.

2. La série que tu as un peu honte de regarder

Comme je le disais, je sélectionne pas mal les séries que je regarde. Je ne me concentre donc seulement sur celles que j’aime. Du coup, j’assume à 100% ce que je regarde: aucune série dont j’aurais honte !

3. Ton personnage de série préféré

Difficile de choisir : Saul Goodman dans Better Call Saul (et Breaking Bad), ce personnage de looser au grand coeur, qui trempe dans des affaires par toujours nettes mais qui paradoxalement est beaucoup plus honnête que ceux qui prétendent l’être.
Il y a eu aussi le drôlissime Barney Stinson dans How I met your mother.
Enfin, Nancy Botwin dans Weeds, pour ses jambes interminables, son côté bad-ass, son intelligence pratique et son sex-appeal

4. Une série que tu as adorée alors que tu ne t’y attendais pas

The Walking Dead. Normalement les zombies ça va bien 5 minutes. Et pourtant, je trouve cette série super efficace.
The Walking Dead

5. Une série de ton enfance

Dawson.
Team Joey/Pacey forever !

6. Ton crush dans le monde des séries

Il faut bien le dire, on a le choix des beaux gosses dans les séries ! Je trouve Wolfgang, dans Sense 8, très très sexy. Jon Snow également (même s’il a un côté un peu gnangnan). David Tennant pour l’ensemble de son oeuvre : Dr Who, Jessica Jones ou Broadchurch.
Plus jeune j’avais un énooooorme crush sur Michael Vartan, dans Alias. Je ne sais pas ce qu’ il est devenu !
Alisa Michael Vartan

7. Une série que tu as abandonnée après plusieurs saisons

The Big Bang Theory. Ok Sheldon est drôle et décalé, mais au bout d’un moment, ça tourne en rond je trouve. Le côté ultra-caricatural de cette série a fini par me lasser.

8. Ta plus grande folie pour l’amour d’une série

Pour moi, une série est un loisir. C’est sympa, mais de là à commettre une folie, n’exagérons rien !

9. Ton méchant préféré

Walter White (Breaking Bad). Je trouve sa psychologie assez complexe : il devient méchant avec le temps, par la force des choses. En fait, il est resté dans les règles toute sa vie et est assez amer car ça ne l’a amené à rien : il a un cancer et pas une thune pour payer son traitement. Il devient méchant pour prendre sa revanche.

10. La série que tout le monde aime, sauf toi

Modern Family. J’ai trouvé ça assez cucul, caricatural et pas très drôle.

11. Une série que tu as déjà revue au moins une fois en entier

Friends, How I met your mother et Breaking Bad.
Friends parce que c’est mon 1er coup de coeur série. A l’époque j’avais les VHS et je me les suis repassés à fond !
How I met your mother parce que mon copain ne l’avais jamais vue et qu’il fallait absolument remédier à ça.
Et Breaking Bad parce que je vénère cette série (comment ça je l’ai déjà dit !)

12. Les séries que tu suis en ce moment

Stranger Things

Là je suis en plein Stranger Things. En fait j’aime bien biinger les séries d’un coup. Il est rare que je regarde un épisode de séries par semaine. Il n’y a que Game of Thrones que j’ai regardé de cette manière ces derniers temps.
Du coup, le fonctionnement de Netflix me convient bien: on a la totalité d’une saison d’un coup et on peut vraiment rentrer dedans.
La prochaine série que je vais attaquer sera The Good Place, sur Netflix également.

Défi No Buy : je n’achète rien jusqu’à Noël !

trop de bazar
Salut, salut !
Bon, il faut parfois s’avouer les choses : ma maison déborde de milliards de choses : des fringues, des cosmétiques, de la déco, du tissu en attente d’être cousu… Il y a en partout. Je fais le tri, mais je dois bien avouer que j’ai quand même tendance à racheter de nouvelles choses et le cycle continue.
Alors voilà. Il est temps d’agir, j’ai donc décidé de me lancer dans un défi No Buy jusqu’à Noël.
Mon dernier achat est une commande passée chez Aroma-Zone pour quelques produits de base cosmétiques, mais là je ne vais plus rien acheter jusqu’à Noël. Parce que oui, je vais me faire un cadeau à moi-même pour Noël !
Evidemment, je vais quand même faire un peu de shopping pour mes proches pour leurs cadeaux de Noël, mais rien pour moi.
Pour réussir ce “défi”, je pense qu’il est nécessaire de me rappeler pourquoi il est important de mieux contrôler ma consommation :
  1. Pour avoir moins de bazar à la maison

    Je suis une apprentie minimaliste (mais vraiment super débutante hein). Je SAIS que mettre de l’ordre dans mes possessions serait vraiment positif pour moi.
    Avoir un environnement plus dépouillé permet de libérer son esprit, de passer moins de temps à prendre soin de toutes ces choses. Donc il faut que je continue à vider mes placards. Et accessoirement que je ne les remplisse pas avec de nouvelles choses !

  2. Pour consommer de manière plus responsable

    La fast-fashion est une catastrophe pour l’environnement et pour les travailleurs. C’est une source de gaspillage insupportable, comme le montre le scandale du moment : H&M (encore eux) est accusé de brûler ses invendus. Alors OK, on n’est pas obligé d’acheter chez H&M. Perso ça fait bien longtemps que je n’ai rien acheté chez eux.
    On peut s’intéresser aux marques de mode éthique, ou choisir de faire plus de vêtements soi-même (j’ai choisi cette dernière option). Mais en tous cas, je pense que remettre en question notre manière de consommer est indispensable pour la mise en place d’un monde plus durable.

  3. Pour économiser

    J’ai pu claquer beaucoup, beaucoup d’argent en shopping divers et varié. Avec tout cet argent, j’aurais pu me faire un bien joli cadeau ! Un bel apport pour acheter une maison par exemple… Donc je pense que je vais pouvoir pas mal économiser !

  4. Pour arrêter les placebos

    Ma vie est assez rythmée voiture/boulot/dodo. Le shopping permet de mettre un peu de piment dans nos vies, mais en fait ce n’est qu’un placebo. Donc à la place du shopping, l’idée va être de privilégier des expériences qui nous enrichissent. Passer plus de temps avec ceux qu’on aime, aller se balader dans la nature, se faire masser…

  5. Pour mieux réfléchir à nos achats.


    Le but ultime est de ne s’entourer que d’objets que j’adore. Plus de bazar inutile : que des choses que j’utilise régulièrement ou que je trouve beaux.

Mes coups de coeur du moment #1

jus de citron
Salut, salut,
L’idée de cette série d’articles est de partager les choses que j’aime. Pas de thématique précise, on va parler de choses très très variées. Mais si j’arrive à vous faire quelques trucs sympas, l’objectif sera atteint !
Allez voici le 1er numéro de mes coups de coeur du moment !

Les Bulles Nomades, by Florie Teller

Bulles Nomades-Florie Teller
Les podcasts font partie de ma routine quotidienne. Je trouve qu’on peut écouter pas mal d’émissions de qualité par ce biais, et du coup j’ouvre mon appli à plein de moments différents dans la journée: quand je me prépare le matin, quand je fais le ménage, quand je suis en voiture etc.
Je suis en train de découvrir pas mal de nouveaux podcasts, mais il faut vraiment que je fasse le tri pour ne garder d’abonnement que sur les contenus que j’aime vraiment.
Parmi les rescapés, il y aura forcément les Bulles Nomades, de Florie Teller, l’auteur qui se cache derrière le blog La Nife en l’air.
Les Bulles Nomades sont en fait en format streetcast (pas d’invités, pas de plateau, pas de générique, et un format court) et traitent de sujets extrêmement variés, notamment l’énergie mentale dont on a également parlé ensemble, mais aussi le sommeil, le sport, des discussions moins structurées etc.
En 15 à 20 minutes pour chaque épisode, Florie nous livre ses pensées sur un thème donné. Ses podcats sont très fouillés et structurés sans perdre en spontanéité. Ses préoccupations sont très proches des miennes, donc je l’avoue, je ne rate aucun épisode !
 

L’article de Glamconscious sur les effets néfastes du citron à jeun sur l’organisme

jus de citron
Comme beaucoup, j’ai tenté l’astuce de boire un jus de citron tiède le matin à jeun, et non seulement je n’en ai ressenti aucun bénéfique, mais en plus je ne me sentais pas toujours bien après.
Alors je remercie chalheureusement Angélique de m’avoir enfin aidée à comprendre pourquoi cette astuce, présentée comme universelle, ne fonctionnait pas du tout pour moi ! Pour lire cet article, c’est ici.

Blinkist

Blinkist

Bon en fait j’utilise cette appli depuis pas mal de temps déjà, mais je tenais quand même à vous en parler.
Blinkist c’est une appli qui vous permet d’écouter des résumés de livres, en anglais. La majorité du catalogue Blinkist reprend des titres de “non-fiction”, notamment des livres de développement personnel. Je trouve que c’est très pratique pour se faire une idée, en une vingtaine de minutes, du contenu d’un livre. On peut ensuite choisir de lire en entier ceux qui nous intéressent.
Alors Blinkist est en anglais, il faut donc avoir quand même une certaine maîtrise de la langue pour en tirer tous les bénéfices. Une entreprise français s’est lancée sur le même créneau, elle s’appelle Koober. Vu que j’ai déjà pris un abonnement sur Blinkist, je n’ai pas testé Koober, mais je suis preneuse de votre avis au cas où !

Le nouvel épisode de La Poudre avec Latifa Ibn Ziaten

Podcast La Poudre
Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un podcast. Celui de La Poudre, mené par la magnifique voix de Lauren Bastide. Chaque épisode est une interview d’une femme différente, on peut suivre ainsi au fil du temps des personnalités extrêmement variées. C’est toujours assez passionnant, mais cette fois, c’était en plus extrêmement émouvant. Lauren a interviewé Latifa Ibn Ziaten, la maman de la 1ère victime de Mohamed Merah. Depuis cette tragédie, elle n’a de cesse de courir dans les écoles, les quartiers, les médias, pour essayer d’éduquer et d’éviter l’apparition d’un nouveau Mohamed Merah.
Cette femme force le respect. Merci pour ce que vous faites Mme Ibn Ziaten, merci pour votre dignité, votre humanité et votre engagement.

Mindhunter, la nouvelle série Netflix

J’ai commencé la nouvelle série de Netflix : Mindhunter,  produite par le grand David Fincher (Seven, Fight Club, The social network…).
Cette série raconte le travail de 2 agents du FBI qui vont mener des entretiens avec des serial-killers afin de comprendre les ressorts psychologiques et les motivations de ces tueurs. La série se situe dans les années 70, on assiste en fait à la naissance du profilage.
Je n’en suis qu’au 3e épisode mais j’ai déjà envie de connaitre la suite. Âmes sensibles s’abstenir : la série est sombre et les propos des tueurs en série sont parfois franchement dérangeants, mais c’est fascinant !

Mon gilet Monceau façon veste indienne

gilet monceau veste indienne
Salut, salut !
Je suis une ultra-débutante en couture. J’ai touché une machine à coudre pour la première fois cet été. Mes gestes sont encore très hésitants, mes coutures jamais complètement droites, et je réalise en 8h des patrons qui ne devraient pas en prendre plus de 3. Mais peu importe, je persévère. La couture pour moi, c’est une nouvelle manière d’être créative et de construire des choses avec mes mains. C’est également une façon de me renouer avec une consommation plus raisonnée et durable en matière de fringues. Je ne consomme plus, je crée et je fabrique…

 

Bref, je suis loin d’être une championne de la couture, mes créations sont loin d’être parfaites, et pourtant j’en suis fière. Donc voilà, je voulais vous présenter mon dernier bébé !

Un gilet Monceau transformé en veste

Quand j’ai démarré la couture, mon objectif était clairement de me faire mes fringues, donc j’ai attaqué rapidement par des patrons de vêtements abordables pour des débutants. Parmi ces patrons, il y a le gilet Monceau de Cozy Little Wold.

En surfant sur la blogosphère couture on se rend compte que ce patron est réellement un indispensable. Il est déclinable à l’infini et franchement parfait pour cette période de mi-saison !
Alors pour tout vous dire, j’ai tenté une 1ère version de ce patron. Je ne l’ai jamais finie et le tissu est parti à la poubelle. En fait au départ, le gilet Monceau est fait pour être cousu dans un tissu extensible type jersey. Je n’avais jamais cousu de jersey de ma vie, je suis allée un peu vite et j’ai monté des pièces à l’envers. Le jersey est impossible à découdre proprement, donc j’ai préféré arrêter les frais !
Hors de question de baisser les bras, la couture c’est comme une chute de cheval : j’ai planté mon gilet Monceau ? Je refais un gilet Monceau !!!
Cette fois j’ai opté pour un tout autre tissu et un tout autre look. J’ai transformé mon gilet en veste avec un superbe jacquard de Mondial Tissus !

Les points de difficulté

Comme je le disais, je suis débutante, donc j’ai quand même rencontré quelques difficultés :
  • Les explications du livret sont quand même un peu succintes. Quand on démarre, on n’a pas forcément de base sur le montage d’un vêtement et certaines étapes sont trop peu détaillées pour moi. Niveau montage des parementures sur la veste par exemple, ce n’était pas très clair. C’est bien pour cette raison que je les ai montées à l’envers pour ma 1ère version. Bon et aussi parce que j’ai tendance à aller un peu vite…
    Une série de vidéo existe pour expliquer pas-à-pas ce patron, mais elle est incomplète. Il manque plusieurs étapes, c’est dommage. Le point positif c’est que mes prochaines versions seront beaucoup plus simples à monter !
  • J’ai un peu galéré avec les ourlets de manière générale : mes manches sont un poil courtes, et en bas de la veste, il aurait été mieux de rentrer l’ourlet dans la parementure pour un fini plus propre, mais ce n’est pas ce qui est proposé dans le patron (ou alors je n’ai rien compris).
  • J’ai opté pour une parementure gansée de biais pour une plus jolie finition. Les arrondis n’ont pas été simples à faire, mais bon, je ne m’en suis pas trop mal sortie je crois.
  • Enfin, j’ai opté pour un ourlet invisible à la main. Je trouve ça beaucoup plus élégant pour une veste. Mais bon, c’est la 1ère fois que je faisais un ourlet invisible, du coup c’est loin d’être nickel à l’intérieur de la veste.
Cela dit, je suis assez contente du résultat, je pense beaucoup porter cette veste !

Ma version de la veste Monceau : le résultat

 
Et ben je suis assez contente de cette version. Clairement, elle est loin d’être parfaite, mais j’aime vraiment le tissu et le côté assez structuré de la veste. Elle sera portée sans aucun doute.
Le tissu vient de chez Mondial Tissus. J’ai réussi à faire rentrer le patron dans 1,10m, ce qui est top puisque ça va me permettre de faire une jupe avec le reste de tissu. Il y a beaucoup de tissus en jacquard très sympas chez Mondial Tissus. Clairement ce n’est pas donné, mais je voulais une veste vraiment déclinable, je suis donc super contente !
Je fais normalement du 36 et j’ai coupé cette veste en 38. En effet, le patron du gilet Monceau est fait pour du tissu extensible. Vu que mon jacquard ne l’est pas du tout, j’ai préféré choisir la taille supérieure pour ne pas être trop étriquée. Hormis les manches qui auraient peut-être mérité 1 ou 2 cm de plus, la taille est plutôt réussie.

 

Coût 
1,10m de tissu (Mondial Tissu) x 19,99€ = 21,99€
1m de biais : 0,59€
Patron PDF Cozy Little World: 4€
Coût total : 26,58€

Et le prochain gilet Monceau ?

Je vais probablement avoir envie de m’attaquer à un nouveau patron, mais il est certain que je vais rapidement revenir à ce gilet Monceau. J’ai un jersey matelassé France Duval Stalla couleur Brume qui sera parfait et qui ne demande qu’à être cousu ! Mais bon, j’avoue que vu le prix, et vu l’échec de ma 1ère tentative avec du jersey, j’hésite un peu !
Mais pour l’instant, je tente d’apprendre à tricoter. Franchement c’est vraiment pas gagné !
Et vous, vous l’avez déjà testé ce fameux gilet Monceau ?

Toi-même tu crées c’est quoi ?

Salut, salut,
Toi-même tu crées, c’est le blog fourre-tout d’une trentenaire marseillaise.

 Pourquoi toi-même tu crées ?

Depuis plusieurs mois, j’essaie de transformer ma vie pour laisser plus de place à la création, à la réflexion, plutôt qu’à la consommation irréfléchie et à l’observation. Ce blog, c’est mon chemin, mes découvertes pour un mode de vie plus créatif :
– en matière de déco, de mode, de nourriture : ici, on va se parler de DIY, de couture, de tricot, et de recettes de cuisine
– en matière de développement personnel. Je crois qu’il est important de toujours donner le meilleur de soi-même, de toujours essayer de s’améliorer, et d’agir pour vivre une vie en accord avec nos envies et nos valeurs.
– en matière d’environnement et de société. On va se parler d’écologie, de consommation responsable, de féminisme, de minimalisme…
Bref, ici on va partager tous moyens de créer une vie harmonieuse et qui vaut le coup d’être vécue. Ca vous tente ?

 Au fait, je suis qui ?

Bonjouuuur, je m’appelle Caroline, j’ai 38 ans, un mari et 2 chats,  je travaille dans le marketing , j’aime le yoga, la lecture, la couture et les voyages, et je veux tout simplement rallumer les étoiles dans ma vie. Trouver plus de sens et passer plus de temps créer la vie qui me convient…

 

On se retrouve très vite pour démarrer l’aventure.
Tchuss !